Haut-Karabakh : l'Azerbaïdjan affirme avoir pris une ville stratégique, l'Arménie dément

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Les combats continuent de faire rage dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, largement peuplée d'Arméniens. Le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, a affirmé dimanche 8 novembre que ses troupes avaient pris la ville stratégique de Choucha dans l'enclave sécessionniste. L'Arménie a démenti aussitôt, tout en reconnaissant que des combats s'y déroulaient.

"Avec une fierté et une joie très grandes, je vous informe que la ville de Choucha a été libérée", a déclaré Ilham Aliev lors d'une allocution télévisée à la nation. Il a affirmé que le 8 novembre "entrera dans l'histoire du peuple azerbaïdjanais" comme le jour "où nous sommes revenus à Choucha".

De violents combats se déroulent depuis plusieurs jours dans cette ville surnommée la "Jérusalem du Haut-Karabakh". Choucha ouvre la route vers la capitale séparatiste, Stepanakert, et revêt aussi une importance culturelle très forte – pour les Arméniens comme pour les Azerbaïdjanais.

Des combats "intenses et décisifs"

L'Arménie, qui soutient la république autoproclamée du Haut-Karabakh, a démenti les affirmations du président Aliev, assurant que "le combat continue" pour la ville.

"Pendant la nuit, des combats féroces ont éclaté dans les environs de Choucha", avait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi