Haut-Karabakh: l'Arménie demande aux soldats de la paix russes d'agir

À la suite de la nouvelle flambée de violences au Haut-Karabakh, le Premier ministre arménien a pris la parole, jeudi 4 août au matin, et Nikol Pachinian a appelé les soldats de la paix russes déployés dans cette enclave disputée à agir.

Avec notre correspondante à Moscou, Anissa El Jabri

Nikol Pachinian en appelle désormais à la Russie, et de manière très directe : « Il y a une ligne de contact où sont déployés des soldats de la paix, et ce territoire est sous leur responsabilité. » L’agence russe Interfax le souligne : pour le Premier ministre arménien, ces soldats sont « un facteur clé de la sécurité des Arméniens du Haut-Karabakh », mais « la série d’événements qui s’est déroulée depuis novembre 2020 [Nikol Pachinian parle de la guerre et des incidents qui ont suivi, NDLR] soulève des questions dans la société arménienne concernant le contenu et l'essence de la mission de maintien de la paix ».

► À lire aussi : L'Azerbaïdjan dit avoir pris le contrôle de plusieurs positions dans le Haut-Karabakh

Mercredi, le président de la république auto-proclamée du Karabakh a décrété une mobilisation partielle des hommes de l’enclave.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles