Le Haut-commissaire de l'ONU Filippo Grandi à la rencontre des réfugiés camerounais au Tchad

Le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi est en visite au Tchad. Il a visité jeudi 14 juillet le camp de Kalambari situé à une trentaine de kilomètres de Ndjamena, la capitale tchadienne. Il héberge 7600 réfugiés du Cameroun qui ont fui des violences communautaires survenues entre août et décembre 2021 dans plusieurs villages camerounais frontaliers avec le Tchad. L’occasion aussi pour le HCR d’alerter sur la situation des réfugiés dans le Sahel.

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula

C’est avec une escorte armée que le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés s’est rendu à Kalambari. Une manifestation a été organisée dans le camp pour demander plus de rations alimentaires pour les presque 8000 réfugiés camerounais qui y vivent.

Malgré les tensions, Filippo Grandi s’est entretenu avec des représentants des réfugiés : « Je viens de parler à un groupe de femmes qui ont vraiment très souffert de la violence perpétrée lors de ce conflit. Je pense que les tensions commencent à diminuer mais les gens craignent encore la possibilité de violences ultérieures. Beaucoup d'entre eux souhaitent rentrer mais ils attendent que la situation se calme et la paix revienne. »

La région sahélienne compte plus de trois millions de déplacés et de réfugiés selon les Nations unies.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles