Hausse des températures, glace noire et corail : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 5 novembre 2021 : les Etats s'engagent à limiter la hausse des températures, la glace noire a été produite et maintenue en laboratoire et la Grande barrière de corail a été touchée à 98 % par le blanchissement.

L'actualité des sciences du 5 novembre 2021 c'est :

Climat :

  • Les contributions en neutralité carbone des États, déterminées lors de la COP26, si elles sont effectivement respectées, amènent à une hausse des températures entre 1,8 et 1,9°C à la fin du siècle.

  • Les deux États qui font nettement la différence dans cette bascule sont la Chine et l’Inde, qui manifestent leur volonté d’atteindre une neutralité carbone d’ici 2060-2070.

  • Mais ces chiffres sont encore trop alarmants, car il faudrait rester en dessous d’une hausse de 1,5°C pour limiter les catastrophes climatiques futures.

Matériaux :

  • L’eau est connue sous trois états sur Terre, solide, liquide et gazeux, mais des chercheurs ont réussi à en observer un quatrième : une glace "superionique".

  • Un laboratoire américain a réussi en octobre 2021 à reproduire cette glace, quatre fois plus dense que notre glace familière et de couleur noire, avec des conditions plus stables qu’auparavant.

  • Cette glace avait déjà été formée en 2019 grâce à une pression délirante et à une température infernale, mais elle n’avait tenu que quelques nanosecondes.

Animaux marins :

  • Seulement 2% de cet immense écosystème sous-marin a échappé au phénomène depuis le premier grand épisode de blanchissement en 1998, année la plus chaude de l'histoire.

  • Des chercheurs ont assuré en juillet 2021 que les coraux avaient montré des signes de guérison depuis le dernier blanchissement tout en reconnaissant que les perspectives à long terme sont "très mauvaises".

  • Il est crucial d'agir pour freiner le changement climatique car des blanchissements trop fréquents et plus importants réduisent la résilience du récif corallien.

Archéologie :

  • Le fort de Burghead, dans le Moray, est aujourd'hui considéré comme le plus grand vestige picte connu.

  • Fouillé par l'Université d'Aberdeen depuis 2015, il fait aujourd'hui l'objet d'une reconstitution tridimentionnelle.

  • Les Pictes, tribus guerrières du Nord de l'Écosse, ont largement tenu tête aux Romain[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles