Hausse des taux directeurs de la BCE : quel impact sur votre vie quotidienne ?

À l'échelle européenne, pour contenir l'inflation galopante 8,6% dans la zone euro, la Banque centrale européenne  (BCE) a pris une décision historique : relever ses taux directeurs, ce qui n'était pas arrivé depuis 11 ans. Une hausse d'un quart de point est attendue. Concrètement, avec des taux d'intérêt plus élevés, emprunter de l'argent va coûter plus cher.

Les crédits à la consommation directement touchés

À commencer par les crédits à la consommation, les crédits que vous pouvez contracter pour payer votre téléphone mobile ou votre voiture, par exemple. Avec ces fameux systèmes de paiement en plusieurs fois, les crédits immobiliers aussi vont coûter plus cher, même s'ils ont déjà commencé à augmenter depuis plusieurs semaines, en anticipation de cette hausse des taux.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Il y aura une autre conséquence pour l'État cette fois, il y aura plus de charges à payer pour rembourser sa dette. On estime qu'une hausse d'un point de taux d'intérêt représente dix milliards d'euros à payer en plus au bout de trois ans. Cela pourrait se traduire, à un moment donné, par le relèvement des impôts.

>> LIRE AUSSIInflation : ce qu'il faut retenir des annonces de la BCE

Le choc pourrait donc être rude au début même si pour l'instant, on parle plutôt d'un retour à la normale. Il faut garder en tête que les pays européens se sont habitués à l'argent pas cher, avec des taux négatifs depuis plusieurs années. Une situation particul...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles