Hausse des taux d’intérêt : « Il va être plus cher et compliqué de faire des emprunts » estime Stéphanie Villers

Yann Schreiber / AFP

INTERVIEW - La BCE n’avait pas augmenté ses taux depuis 2011. Une décision historique que décrypte l’économiste Stéphanie Villers, pour « 20 Minutes »

C’est une première depuis 2011. La Banque centrale européenne (BCE), va augmenter ses taux d’intérêt en juillet. C’est ce qu’a annoncé sa présidente, Christine Lagarde, ce mercredi. « Après la première hausse des taux, le processus de normalisation sera progressif », a précisé la dirigeante, qui parle depuis avril d’un « voyage » effectué par étapes, laissant présager d’autres hausses de taux à venir après le premier amorçage de l’été.

Une décision censée lutter contre l’inflation, qui atteint des niveaux records dans la zone euro. Stéphanie Villers, économiste spécialiste en macro-économie explique à 20 Minutes les conséquences de cette mesure.

Que se passe-t-il avec la BCE ?

La Banque centrale européenne va procéder à un resserrement monétaire avec une remontée des taux d’intérêt. Cette hausse suit la politique des autres banques centrales, comme la Fed, la banque centrale américaine ou la Banque d’Angleterre (BoE). Début mai, la Fed a remonté ses taux directeurs de 0,5 point et la BoE a relevé son taux à un plus haut depuis 2009. Cette hausse des taux d’intérêt est censée lutter contre l’inflation. Elle a atteint le taux record de 7,5 % sur un an en avril dans la zone euro et est de plus de 8 % aux Etats-Unis.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pouvoir d'achat : Un paquet de mesures présenté après les élections législatives
Pouvoir d’achat : Est-ce une bonne idée d’épargner en période d’inflation ?
Non, les autorités allemandes ne conseillent pas aux citoyens de faire des stocks de nourriture
Guerre en Ukraine : Certains produits alimentaires vont-ils manquer dans les rayons dans les prochaines semaines ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles