Hausse des tarifs des complémentaires santé : Olivier Véran met un coup de pression

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tarifs des complémentaires santé : Olivier Véran met la pression sur les organismes

En 2022, si tout se passe bien sur le front sanitaire, le déficit de la Sécurité sociale devrait refluer bien plus significativement que cette année. Avec l’amélioration de l’activité, et donc des rentrées de cotisations, il devrait atteindre 21,6 milliards d’euros. Un progrès non négligeable après celui de 34,6 milliards estimé pour 2021, ou encore le déficit record de 38,7 atteint en 2020, première année de la crise sanitaire. Comme chaque année, en amont des débats budgétaires, le ministre de la Santé était auditionné ce 14 octobre par la commission des affaires sociales du Sénat sur le nouveau projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS).

Pour Olivier Véran, il s’agit d’un texte « ambitieux » et « responsable ». Il poursuit les engagements du Ségur de la santé, à hauteur de 12,5 milliards d’euros, principalement des revalorisations salariales. Le soutien aux salaires s’étend au médico-social avec 800 millions d’augmentations. Deux milliards d’euros sont fléchés vers les investissements dans les hôpitaux, les Ehpad ou encore le numérique. L’hôpital est ménagé cette année. « Chaque année, il y a toujours entre 700 millions et 1,2 milliard d’euros d’économies cachées. Là, il n’y en a aucune », s’est félicité Olivier Véran.

L’enveloppe destinée au financement des médicaments est aussi élargie. Le PLFSS 2022 compte aussi une série de mesures à destination des particuliers, comme la contraception gratuite jusque 25 ans. Signe que la crise n’est pas totalement finie, le texte réserve une provision de 4,9 milliards d’euros pour faire face au coût lié au covid-19, dont 3,3 milliards pour la campagne vaccinale de la troisième dose des plus de 65 ans et des personnes atteintes de comorbidités.

« Toute mesure d’économie semble exclue »

Ces orientations ont été accueillies avec vigilance de la part de la nouvelle (...) Lire la suite sur Public Sénat

Les inégalités entre les femmes et les hommes accentuées en milieu rural, pointe un rapport du Sénat

COP26 : l’ambassadeur français pour le climat décrit un chemin jonché d’embûches

Drame de Furiani : il n'y aura plus de matches de foot professionnel le 5 mai, après le vote du Parlement

Flambée des prix de l’énergie : « La crise est essentiellement conjoncturelle », assure l’économiste Frédéric Gonand

Le boulanger de Besançon qui avait fait une grève de la faim, présent au Sénat pour l’examen du texte sur les jeunes majeurs étrangers

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles