Hausse record du chômage : "C’est douze fois plus rapide que ce qu'on avait pu voir en 2008", estime un économiste de l'OFCE

franceinfo

"On est sur des niveaux de progression des demandeurs d'emploi qui correspond normalement à un an de crise économique", estime lundi 27 avril sur franceinfo Éric Heyer, directeur du département analyse et prévision de l’observatoire français des conjectures économiques (OFCE), alors que le chômage a augmenté de 7,1% en mars, en raison de la crise du coronavirus, et notamment du confinement. Pour lui, le chômage a augmenté de manière "douze fois plus rapide" qu’en 2008 et ce sont les plus précaires qui sont le plus touchés. Il suggère que le gouvernement prolonge le dispositif de chômage partiel et reporte encore le second volet de la réforme de l’assurance-chômage.


>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations dans notre direct

franceinfo : Est-ce que ce sont les plus précaires les plus touchés et est-ce que cette crise est plus forte qu’en 2008/2009 ?

Éric Heyer : Ce sont effectivement ceux qui étaient dans l'angle mort de la politique du gouvernement, c'est-à-dire le chômage partiel. Dans ce chômage partiel, on avait le droit, quand on était en contrats courts, d'aller jusqu'à la fin de son contrat. Dans les contrats qui sont signés, vous avez les deux tiers qui sont des contrats de moins d'un mois, et avec un grand nombre, la moitié, qui sont des contrats de cinq jours. Vous finissez votre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi