Vers une hausse de prix des billets d'avion pour soutenir la transition écologique ?

·1 min de lecture

Le transport aérien va-t-il redevenir la chasse gardée des plus riches ? Les investissements colossaux nécessaires à la décarbonation risquent en tout cas de faire augmenter le prix des billets. Engagement des compagnies aériennes du monde entier à « zéro émission nette » en 2050, plan européen de réduction des émissions carbone de 55% d'ici à 2030, taxation du kérosène à la clé : le secteur de l'aviation commerciale se retrouve sous une pression sans précédent.

Inédit sera également le coût de cette transformation. L'Association internationale du transport aérien (Iata), qui fédère 82% du trafic avec ses 290 compagnies membres, estime que la transition, « un défi technologique énorme », leur coûtera « environ 1.550 milliards de dollars » d'ici à 2050.

Il s'agit d'investir dans des appareils dernier cri, plus économes que les flottes actuelles, ou fonctionnant avec des énergies nouvelles comme l'hydrogène qu'Airbus espère voir aboutir en série en 2035. Et aussi de créer de quasiment zéro une filière de carburants durables pour l'aviation (sustainable aviation fuels, SAF), dont l'UE va rendre l'utilisation obligatoire dans des proportions croissantes.

4,4 milliards de voyage en avion en 2019

Le carburant représente actuellement entre 20% et 30% des coûts des compagnies aériennes. Or, les SAF sont « en l'état, trois fois plus chers pour (ceux utilisant) les huiles usagées, cinq fois pour la biomasse, cinq à dix fois pour les carburants de synthèse », a expliqué à l'AFP le ministre français délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, pour qui il faut avant tout « massifier la production pour faire baisser les prix ».

Engagé dans les SAF, le patron de TotalEnergies Patrick Pouyanné avait prévenu avant l'été: croire que « cette énergie sera au même coût, c'est un Graal, on en est loin ». Pour lui, « il faudra bien que la transition énergétique et écologique soit financée pas seulement par les compagnies aériennes ou les énergéticiens, mais aussi par l'ensemble de la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles