Hausse du prix du carburant : le prix de mon voyage déjà réservé peut-il augmenter ?

·2 min de lecture
La hausse du prix du carburant risque d'avoir un impact sur le prix des vacances (Crédits : Getty Images/iStockphoto). (Getty Images/iStockphoto)

Les agences ont le droit de revoir le prix de votre voyage à la hausse si le prix du carburant s'envole. Mais cette réévaluation du tarif est encadrée par la loi.

Bientôt les vacances, mais à quel prix ? Les tarifs des billets d’avion ont augmenté en moyenne de 6,1% en un an, pour toutes les destinations au départ de France, selon les chiffres publiés mercredi par la Direction générale de l'aviation civile. C’est encore pire pour les vols reliant l’Hexagone aux territoires ultramarins, avec une hausse moyenne de 13,5 %.

Le kérosène représente jusqu'à 45% du prix d'un vol long-courrier

En effet, les vols long-courrier sont ceux dont les prix ont le plus flambé, car le carburant pèse pour près de la moitié du billet. Pour les vols court et moyen courrier, le carburant représente plutôt 25 à 35 % du tarif. Or le cours du kérosène est en hausse, à environ 150 dollars le baril, soit le double par rapport à l'année dernière, d'après l'agence S&P.

En outre, après deux ans de pandémie, la demande des voyageurs est forte et contribue aussi à tendre les tarifs. Si vous avez réservé votre voyage à l'avance, vous pensez peut-être échapper à cette flambée, or ce n'est pas si sûr.

Une hausse pouvant aller jusqu'à 8% du prix total

Si vous avez acheté un voyage auprès d’une agence, en combinant avec un hôtel ou une location de voiture, le prix peut être réévalué, à plusieurs conditions. Cette possibilité doit être précisée dans votre contrat, avec une clause de révision du prix. La révision du prix doit vous être notifiée au plus tard vingt jours avant votre voyage. Elle doit résulter d’une évolution du prix du carburant, des taxes ou des taux de change.

Enfin, cette hausse ne peut dépasser 8% du coût total de votre voyage. Au-delà, vous avez le droit de résilier le contrat sans frais, et d’être intégralement remboursé sous 14 jours, comme le prévoit une directive européenne. Si la hausse reste en dessous des 8%, vous pouvez annuler votre voyage, mais en vous acquittant des frais prévus dans le contrat.

Pas de hausse pour les "vols secs" déjà payés

En revanche, si vous avez réservé vos billets d’avion directement auprès de la compagnie aérienne ou sur une plateforme en ligne, le prix ne pourra pas être modifié après l’achat. Mieux vaut donc réserver un vol sec à l’avance pour éviter les fluctuations et les mauvaises surprises.

VIDEO - Location de voiture toujours plus chère, décryptage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles