Hausse des décès de migrants sur les routes qui relient l'Afrique à l'Europe

© Reuters

Depuis janvier 2021, au moins 1 500 migrants sont morts en mer, en tentant de rejoindre les Iles Canaries, en Espagne, d'après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Cet itinéraire emprunté depuis le Maroc, le Sénégal et la Mauritanie est l’un des plus meurtriers après celui qui traverse la Méditerranée des côtes libyennes à l'Italie.

Wilfried Coly, analyste au Bureau régional de l'OIM pour l'Afrique de l'Ouest met en garde contre la hausse des décès sur les trajets empruntés au départ du continent africain à destination de l'Europe.


Lire la suite sur RFI