Hausse des actes antisémites : le délégué interministériel veut "interpeller les consciences"

franceinfo
Après deux années de baisse, les actes antisémites sont en hausse (+69%) en France, sur les neuf premiers mois de 2018, explique à franceinfo Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé vendredi 9 novembre une très forte hausse (+69%) des actes antisémites sur les neuf premiers mois de 2018, après deux années de baisse. Une annonce faite 80 ans jour pour jour après les pogroms antisémites des nazis lors de la "Nuit de cristal".

"On ne souhaitait pas attendre une publication annuelle" et "cette date très symbolique nous paraissait utile pour interpeller les consciences et appeler à une mobilisation citoyenne", a expliqué Frédéric Potier, préfet et délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, invité de franceinfo. Il a pointé une "évolution sur neuf mois extrêmement inquiétante".

franceinfo : D'où viennent ces données sur les actes antisémites ?

Frédéric Potier : Elles viennent du ministère de l'Intérieur. Ce sont les chiffres des plaintes ou des signalements effectués devant les forces de police ou de gendarmerie. Ce sont des chiffres que nous publions chaque année mais, cette fois, nous ne voulions pas attendre la publication annuelle. Aujourd'hui, ce sont les 80 ans des pogroms nazis de 1938. Cette date très symbolique nous paraissait donc utile pour interpeller les consciences et appeler à une mobilisation citoyenne. Le Premier ministre a décidé de ne pas taire cette évolution (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi