La HATVP donne raison à Marianne et somme Elisabeth Borne de compléter sa déclaration d'intérêts

*

Désaveu pour Elisabeth Borne. Ce mardi 23 juin, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a sommé la ministre de la Transition écologique de modifier sa déclaration d'intérêts. Cette décision donne raison à Marianne qui avait, dans un article publié en janvier dernier, pointé l'omission par la ministre de sa participation passée à l'Institut de la gestion déléguée, un lobby qui milite pour la délégation de projets publics au secteur privé. Ces projets percutent sa mission ministérielle, chargée notamment de la gestion des infrastructures. À l'époque, Elisabeth Borne avait réagi avec virulence sur Twitter :

Lire aussi Elisabeth Borne membre d'un lobby : pourquoi l’avis de la HATVP dédouanant la ministre est douteux

La décision de la HATVP invalide totalement cette analyse. Dans le détail, l'autorité a estimé qu'elle avait bien "omis" sa participation à l'IGD, ainsi qu'à "

Lire la suite