Hatem Ben Arfa saisit la Ligue et attaque le PSG

PARIS SAINT-GERMAIN – Hatem Ben Arfa conteste une retenue sur salaire, qu’il estime être une amende déguisée.

(Crédit AFP)

Le feuilleton entre Hatem Ben Arfa et le PSG continue. Alors que le mouvement #HatemChampion a enflammé les réseaux sociaux dans les heures suivant le 7e sacre de Paris en Ligue 1, le torchon continue de brûler entre le Français, mis au placard depuis un an, et son club. En effet, le joueur de 31 ans et son avocat ont sollicité la commission juridique de la Ligue. Ils contestent une retenue sur salaire s’élevant à 100.000 euros.

Il faut remonter à décembre dernier pour comprendre ce nouvel épisode de la saga “Ben Arfa à Paris”. Victime d’une gastro, il n’avait pu partir en mini-stage à Doha avec le reste du groupe en fin d’année dernière, comme l’avait révélé France Football. Bien qu’il ait présenté un certificat médical à sa direction, le PSG aurait effectué une retenue sur salaire de 100.000 euros pour “absence injustifiée”, ainsi que la suppression de sa prime d’éthique mensuelle pour manquement au contrat. Paris attendait en effet un “arrêt de travail”.

Une double peine illégale, pour le joueur et son avocat

Selon Le Parisien, Ben Arfa et son avocat contestent cette retenue et auraient décidé de saisir la LFP pour statuer sur ce différend. “Jusqu’ici, Hatem avait toujours reçu sa prime d’éthique. Le PSG a cumulé deux sanctions pour des faits dont nous avons apporté les justifications. Le club estime qu’elles ne sont pas suffisantes mais elles ne peuvent pas entraîner deux sanctions. Il ne peut pas y avoir de double peine. C’est un principe de droit. Surtout, on remet en cause la validité de la prime d’éthique telle qu’elle est inscrite dans son contrat”, a déclaré Jean-Jacques Bertrand, le représentant de l’attaquant, au média francilien.

“On était à dix jours du mercato d’hiver et on faisait tout (ndlr: au PSG) pour qu’Hatem parte. Pour des raisons réfléchies, il a décidé de ne pas quitter le club. Pour l’inciter à partir, on a carrément appliqué cette double sanction. Ce qui est interdit dans le droit du travail, c’est de sanctionner deux fois la même faute. D’autre part, on estime qu’on a apporté le justificatif de l’absence donc on ne devrait même pas avoir de retenue sur salaire”, a ajouté l’avocat, contacté par RMC Sport. Pour le joueur, il s’agirait d’une amende déguisée. Une sanction que le règlement de la Ligue interdit.