#Metooinceste : "Brisez ce tabou et cette omerta, c'est le seul moyen de vous sauver !", lance Chloé aux autres victimes d'inceste

franceinfo
·1 min de lecture

"Plus tôt vous parlerez, plus tôt vous vous sauverez", a lancé Chloé, elle-même victime d’inceste, aux autres victimes, lundi 18 janvier sur franceinfo. Les témoignages comme le sien se multiplient sur Twitter avec le hashtag #MeTooInceste depuis la publication le 5 janvier 2021 de La Familia grande, un livre de Camille Kouchner qui dénonce les agissements supposés de son beau-père Olivier Duhamel. Chloé a 28 ans. De six ans à huit ans, elle a subi des abus de la part de son grand-père. Une honte et une culpabilité qu'elle combat encore aujourd'hui malgré le procès qui l'a reconnue en tant que victime.

franceinfo : Est- ce que vous avez hésité avant de publier votre témoignage ?

Chloé : Oui, j'ai beaucoup hésité à envoyer ce message parce que parce que j'ai grandi dans le silence et même après l'avoir brisé, l'inceste reste toujours tabou. Il provoque la gêne, le malaise, la honte partout où il passe. Des années après, on a encore honte ou encore peur. On est regardés comme des êtres à part. On ne veut pas exposer toute une famille.

Honte de quoi ?

On se sent coupable. Même après, quand on est reconnu victime par la justice, c'est très compliqué de se défaire de cette culpabilité. Quand on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi