Harvey Weinstein plaide non coupable des accusations d'agressions sexuelles et de viols

·1 min de lecture

L'ex-producteur de cinéma Harvey Weinstein a plaidé non coupable ce mercredi devant un tribunal de Los Angeles des 11 accusations d'agressions sexuelles et de viols sur cinq femmes en Californie. "La déclaration de non culpabilité est enregistrée", a dit le juge Sergio Tapia après qu'un avocat s'est exprimé au nom de Harvey Weinstein, présent dans la salle d'audience dans un fauteuil roulant et vêtu d'une combinaison marron. 

Harvey Weinstein - dont la chute est vue comme une victoire majeure du mouvement #MeToo - purgeait depuis 2020 une peine de 23 ans de prison pour agressions sexuelles et viol à New York. Il a été transféré mardi à Los Angeles, ville où il avait autrefois une immense influence, pour répondre de ces nouvelles accusations.

Au total, près de 90 femmes dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow et Rosanna Arquette ont accusé Harvey Weinstein de harcèlement ou d'agressions sexuelles. Mais le délai de prescription a été dépassé dans nombre de ces affaires. En Californie, Harvey Weinstein est notamment accusé d'avoir violé une femme mannequin italienne dans un hôtel de Beverly Hills en février 2013, puis d'avoir agressé sexuellement Lauren Young, une actrice en devenir, dans la salle de bain d'un autre hôtel.

"Bonne chance"

"Quiconque abuse de son pouvoir et de son influence pour s'en prendre à autrui sera traduit en justice", a promis le procureur de Los Angeles, George Gascon. L'audience de mercredi s'est principalement déroulée à huis clos.  L'avocat de Harvey Weins...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles