Harvey Weinstein inculpé au Royaume-Uni pour agressions sexuelles

L’ancien producteur de cinéma américain purge actuellement une peine de 23 ans de prison en Californie, pour agressions sexuelles. Les enquêteurs britanniques le soupçonnent également d’agression à caractère sexuel

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

La Metropolitan Police de Londres reste très discrète sur l’enquête. Les deux agressions sexuelles pour lesquelles Harvey Weinstein est poursuivi se seraient produites à l’été 1996, à Londres, contre une même femme, aujourd’hui quinquagénaire. La prescription ne concerne pas les crimes à caractère sexuel au Royaume-Uni.

Au moins 12 personnes, dont deux anciennes employées de la Weinstein Company, ont accusé l’ancien producteur au Royaume-Uni depuis le lancement du mouvement Me Too, pour un total de 17 agressions présumées, commises entre les années 90 et 2015. Six d’entre elles réclamaient 350 000 euros de dommages et intérêts devant la justice britannique mais le processus a été suspendu en janvier dernier, potentiellement en raison d’un accord de confidentialité trouvé en dehors des tribunaux.

Bien que mis en examen, Harvey Weinstein pourrait ne jamais faire face à un juge au Royaume-Uni. Il reste au septuagénaire 21 ans de prison en Californie – sans compter que d’autres procès doivent se tenir, qui pourront être accompagnés de nouvelles condamnations. La procureure générale britannique rappelle cependant droit de l’accusé à un procès équitable.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles