Harvey Weinstein aurait confié à une journaliste: "Mon monde est en train de s'effondrer"

Xavier Condamine
Harvey Weinstein confie à une journaliste:

HARCÈLEMENT - Consécutivement aux révélations du New York Times la semaine dernière, le magnat hollywoodien Harvey Weinstein a été licencié par sa maison de production. Selon le quotidien américain, le producteur a abusé sexuellement de nombreuses femmes parmi lesquelles des actrices mondialement connues.

Mardi 10 octobre, deux enquêtes menées par le New York Times et le New Yorker ont révélé des témoignages de victimes. Les comédiennes Judith Godrèche, Emma de Caunes, Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou encore Asia Argento ont d'ailleurs avoué avoir subi des actes relevant du harcèlement sexuel, d'agressions voire de viol.

Les méthodes du New York Times mises en cause

Suite à ces témoignages glaçants, de nombreuses personnalités politiques et du monde du showbizz ont évoqué leur profond dégoût à son égard. L'ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, et sa femme, Michelle ont à ce titre publié un communiqué pour exprimer leur écœurement. La femme d'Harvey Weinstein, Georgina Chapman, a annoncé tout récemment qu'elle le quittait par voie de communiqué, mettant fin à une relation longue de 10 ans.

"Les Obama publient une déclaration sur Harvey Weinstein"

Au centre de la polémique, Harvey Weinstein ne s'est pour l'instant que très peu exprimé. Seules quelques interviews accordées à la journaliste du New York Post, Emily Smith. Dans un long papier publié le 5 octobre dernier, elle avait retranscrit ses propos, lui laissant l'occasion de s'exprimer concernant cette affaire.

"Exclusif: Harvey Weinstein donne sa première interview après les allégations choquantes de harcèlement sexuel"

"Je porte la responsabilité de mes actes (...) Je dois changer, je...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages