Harry salue la mémoire du prince Philip, "maître du barbecue et blagueur de légende"

J.L.
·2 min de lecture
Le prince Philip et le prince Harry, en juin 2012 - John Stillwell - AFP
Le prince Philip et le prince Harry, en juin 2012 - John Stillwell - AFP

Le prince Harry a rendu hommage ce lundi à son grand-père le prince Philip, mort vendredi à 99 ans, comme "un homme de devoir, d'honneur et au fort sens de l'humour".

Dans un communiqué, le duc de Sussex, qui selon des médias britanniques est rentré de Californie au Royaume-Uni - pour la première fois depuis sa mise en retrait de la monarchie - pour les funérailles samedi prochain, a salué "un roc pour sa majesté la reine à la dévotion inégalée".

"Il était authentique, armé d'un sens de l'humour très aiguisé, et il pouvait retenir l'attention de n'importe quelle assemblée avec son charme - et aussi parce qu'il était impossible de savoir ce qu'il allait dire ensuite", a assuré le prince Harry.

"On se souviendra de lui comme le prince consort à la plus grande longévité, un soldat décoré, un prince et un duc. Mais pour moi, comme beaucoup d'autres qui ont perdu un proche ou un grand-parent l'année dernière, il était mon papy: maître du barbecue, blagueur de légende et canaille jusqu'à son dernier souffle."

Funérailles samedi 17 avril

Son frère le prince William a de son côté loué le soutien indéfectible de son grand-père. Il a aussi indiqué qu'il chérira toute sa vie les souvenirs de ses enfants George, Charlotte et Louis en train de s'amuser avec lui. "Mon papy va me manquer", a également écrit le prince William dans un communiqué dévoilé parallèlement à celui de son frère.

Les funérailles du prince Philip se dérouleront samedi 17 avril à la chapelle St George du château de Windsor, où s'est éteint l'époux d'Elizabeth II vendredi. La cérémonie privée sera retransmise à la télévision et le prince Harry, actuellement en Californie, y assistera mais pas son épouse Meghan Markle, enceinte, est-il précisé. Une minute de silence sera observée dans tout le pays au début de la cérémonie.

Article original publié sur BFMTV.com