Harry Roselmack se confie : "Je n’aime pas donner mon avis sur tout et n’importe quoi"

Rémi Jacob
Harry Roselmack se confie : "Je n’aime pas donner mon avis sur tout et n’importe quoi"

Depuis dix saisons, il est aux commandes de Sept à huit. Le journaliste Harry Roselmack évoque pour Télé-Loisirs cette longévité. 

Télé-Loisirs : Déjà une décennie à la tête de l'émission ! Vous n’éprouvez aucune lassitude ?

Harry Roselmack : Non. C’est passé à une vitesse folle, d’autant qu’on a fait évoluer l’émission. Sept à huit m’a permis d’arriver à maturité. Chaque semaine, nous mettons en avant des sujets qui nous touchent et nous avons très souvent de belles "exclus". Je suis toujours très fier d'incarner ce rendez-vous.

Vous ne regrettez pas de ne plus présenter de JT ?

J'ai commencé ma carrière en faisant du "tout info" en radio, puis sur LCI et iTELE. L'écriture magazine m'a ouvert de nouvelles portes. Si j’ai décidé d’arrêter le journal télévisé (ndlr : en 2011), c’est pour des raisons d’équilibre personnel. J’étais joker et je devais travailler pendant les vacances. C'était difficilement compatible avec ma vie de famille. Et il était inconcevable pour moi d’arrêter Sept à huit.

Vous avez été un des premiers présentateurs noirs en France. Avez-vous le sentiment que les choses ont évolué ?

Il y a plus de diversité aujourd’hui à la télévision, notamment dans les rédactions. Ça se ressent dans les reportages. Il est important qu'il y ait des sensibilités différentes au sein des équipes. A titre personnel, ça m'est déjà arrivé de sensibiliser la rédaction à des thèmes qui me touchaient soit parce que je suis noir, soit parce que je suis d'origine antillaise, ou pour d'autres raisons. Après, à l’antenne, il faut continuer le travail. Mais ce n’est pas parce que TF1 va mettre un Noir au 20 Heures qu’il n'y aura, d’un seul coup, plus de racisme en France. Ce n'est pas une baguette magique. Regardez aux Etats-Unis, il n'y a jamais eu autant de bavures policières vis à vis des Noirs que pendant la mandature d'Obama...

>>> Sept à huit (TF1) : le bouleversant et surprenant témoignage (...)

Lire la suite sur TeleLoisirs.fr

Harry Roselmack se confie : "Je n’aime pas donner mon avis sur tout et n’importe quoi"
Les animateurs de M6 nous dévoilent leurs séquences cultes (VIDEO)
Chaos (NT1) : zoom sur Ryan Phillippe (VIDEO)
L'anecdote coquine de Capucine Anav dans Il en pense quoi Matthieu ?
François Fillon annule puis confirme sa présence au JT de France 2 dimanche

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages