Harry en remet une couche sur le manque d’empathie de sa famille

·1 min de lecture
Le prince Harry suit une thérapie depuis quatre ans.
Le prince Harry suit une thérapie depuis quatre ans.

Le prince Harry souligne encore, dans un nouveau documentaire sur la santé mentale, le « silence » ou « l'indifférence totale » de sa famille face à ses appels à l'aide. Le duc de Sussex et son épouse Meghan Markle ont rencontré des difficultés avant la naissance de leur fils Archie. Meghan a été la cible des tabloïds et a subi des attaques racistes. Ces événements ont eu un lourd impact sur le couple, qui dit avoir souffert de sérieux troubles psychologiques. C'est d'ailleurs en ce sens que le prince Harry témoigne dans cette série documentaire, sortie sur Apple TV+ vendredi consacrée à la santé mentale.

La mise en ligne de la série intervient au lendemain de la publication d'un rapport mettant en cause les méthodes « trompeuses » d'un journaliste de la BBC pour décrocher, en 1995, une interview avec la princesse Diana, mère de Harry. Le journaliste, Martin Bashir, a présenté ses excuses jeudi.

À LIRE AUSSIInterview choc de Diana : pourquoi la BBC s'excuse

Dans cette série intitulée The Me You Can't See (Le moi que vous ne voyez pas), qu'il a coproduite avec Oprah Winfrey, Harry dit s'être senti honteux de demander de l'aide à sa famille « parce que, comme beaucoup de gens de mon âge, je savais qu'elle ne m'apporterait pas ce dont j'avais besoin ». S'il ne fait aucune révélation fracassante, le fils cadet du prince Charles et de Diana porte un nouveau coup à la maison Windsor, déjà ébranlée par l'entretien que Meghan et lui avaient accordé à Oprah Winfrey po [...] Lire la suite