Harry sous pression : découvrez la Saint-Valentin parfaite selon Meghan Markle

Le scandale qu’a suscité le départ de Harry et Meghan d’Angleterre et de leurs fonctions royales semble s’être un peu estompé. Le jeune couple peut enfin passer du temps ensemble et profiter de leur nouvelle vie au Canada. Et cela tombe bien car la Saint-Valentin se profile. En 2019, les parents du petit Archie n’avaient pas pu passer la fête des amoureux ensemble. Faisant encore partie de la famille royale, avec les obligations qui vont avec, Harry avait dû se rendre dans le cercle arctique en compagnie de l’infanterie de marine du Royaume-Uni. Le devoir d’abord. Cette année, libéré des contraintes de la Couronne le jeune couple pourra enfin profiter de cette journée en amoureux. Mais attention, ce n’est pas une journée comme une autre pour la duchesse de Sussex. Il semblerait que la jeune maman de 38 ans place la barre très haut pour cette fête célébrant l’amour.

Une journée qui doit être parfaite

La fête de la Saint-Valentin est très importante pour Meghan Markle, comme en témoignent ces quelques lignes écrites par la duchesse de Sussex sur son ancien blog et retrouvées par le journal The Sun : « Chaque 14 février, sans faute, je me réveille en me sentant immergée comme dans une photo de Robert Doisneau, attendant avec haleine d'être plongée dans un baiser. Bien sûr, tout cela se passe en noir et blanc ». Si la signification concrète n’est pas très claire, l’ancienne actrice de Suits précisait ce qu’elle souhaite concrètement pour la Saint-Valentin : « Un petit-déjeuner au lit

Retrouvez cet article sur Voici

Britney Spears au plus mal ? Les inquiétantes déclarations de l'une de ses amies
VIDEO Benjamin Castaldi se confie sur ces amis qui ont « disparu » lorsqu'il s'est retrouvé endetté
Adriana Karembeu : pourquoi ses envies d’adoption sont contrariées par son mari
VIDEO Faustine Bollaert toujours aussi amoureuse de Maxime Chattam : ce joli geste qu'elle envisage de faire
Nabilla : Sofiane revient sur leur couple et lui fait un reproche culotté