Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (TF1) : pourquoi le film a failli ne jamais voir le jour

·1 min de lecture

Alors qu'il venait de signer le film Y tu mamá también (2001), primé au Festival de Venise et nommé pour l'Oscar du meilleur scénario original en 2002, Alfonso Cuarón a été approché pour réaliser le 3ème volet de la saga Harry Potter créée par J.K Rowling, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. Comme il le faisait à chaque fois, le cinéaste mexicain s'est tourné vers son ami, réalisateur également : Guillermo del Toro, pour lui raconter ses aventures... et ses doutes. Alors qu'il avoue à son ami "se moquer un peu" et "n'avoir jamais lu un seul des livres ou vu un seul des films de cette saga", Alfonso Cuarón est très vite remis à sa place. "T'es qu'un p***** de bâtard arrogant. Tu vas aller dès maintenant dans une p***** de librairie pour prendre les livres, tu vas les lire et tu m'appelles juste après", lui aurait alors lancé Guillermo Del Toro. "Quand il te parle comme ça, tu dois aller à la librairie", plaisante Alfonso Cuarón.

Après avoir dégonflé des chevilles, Alfonso Cuarón s'est aperçu que cette saga, dite jeunesse, était une véritable mine d'or et une source d'inspiration réelle pour un cinéaste. "Je l'ai rappelé et j'ai dit : 'Bon, le matériau est super'. (...) En tant que réalisateur, c'était presque une leçon d'humilité, de me demander comment j'allais en faire quelque chose qui me ressemble tout en intégrant ce volet dans cette saga déjà entamée et aimée des fans", explique-t-il à Vanity Fair. Considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs films de la saga, Harry (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Frédérique Bel : l'actrice pose (presque) topless et enflamme les internautes (PHOTOS)
En direct du Festival de Cannes : un colis suspect au Palais des Festivals, Céline Dion a-t-elle vu Aline de Valérie Lemercier ?
Thierry Lhermitte (Monsieur Link, sur Canal+ Family) : le comédien qu'il admire, le film qui l'a traumatisé… Les confidences ciné de l'acteur (VIDEO)
"Je pense qu'il y a des gros c*** qui prennent des vannes de OSS ": l'avis tranché de Michel Hazanavicius sur ceux qui citent OSS 117
Mort de Renée Simonot, mère de Catherine Deneuve et doyenne des actrices

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles