Harry Potter : Daniel Radcliffe se confie sur son addiction à l’alcool pendant le tournage de la saga

Clara Gaillot

Cela fait neuf ans que la saga « Harry Potter » a pris fin au cinéma. La semaine dernière, Daniel Radcliffe est revenu sur son parcours d’acteur et ses années d’apprenti sorcier à Poudlard dans l’émission « Off Camera ». Une période de popularité compliquée à gérer selon lui. 

Daniel Radcliff n’avait que douze ans lorsque la célébrité lui ait tombé dessus. Avec la sortie d’«  Harry Potter à l’école des sorciers », premier volet d’une saga de huit films, le jeune acteur et ses deux acolytes à l’écran, Emma Watson et Rupert Grint, rencontrent un succès mondial. Dans un nouvel épisode de l’émission « Off Camera », présentée par le journaliste Sam Jones, Daniel Radcliffe est revenu sur ses débuts dans le cinéma et notamment sur la pression qu’il a ressentie lorsqu’il est passé du stade de petit garçon ordinaire à celui de visage du phénomène mondial « Harry Potter ».

« Je suis beaucoup plus heureux maintenant »

« Puisque vous avez un travail génial, que vous êtes riche, vous n'avez pas le droit d'être triste ou peu enjoué par tout ça. Et je pense que cela ajoute de la pression », confie l’acteur de 30 ans. Dans cet entretien, Daniel Radcliff évoque son addiction à l’alcool, survenue dans les premières années du succès des aventures d’« Harry Potter » imaginées par  J.K. Rowling. « Le moyen le plus rapide pour oublier que vous étiez dévisagé en permanence, c'était de bien se saouler. Et quand tu es saoul, tu te dis “Oh, les gens me regardent encore plus mais c'est parce que je suis très ivre, donc je devrais peut-être boire plus pour les ignorer encore plus” », raconte Daniel Radcliffe.

Après « plusieurs tentatives » pour freiner sa consommation d’alcool, l’acteur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :