Harry et Meghan vont recevoir un prix pour leur combat contre le "racisme structurel" de la monarchie britannique

Meghan et Harry aux Invictus Games à La Haye, le 17 avril 2022. - Sem van der Wal - ANP - AFP

Harry et Meghan recevront le 6 décembre prochain un prix humanitaire à New York, pour leur action contre le "racisme structurel" de la monarchie britannique.

La famille royale appréciera sans doute. L'organisation de défense des droits de l'homme, Robert F. Kennedy Human Rights, décernera le 6 décembre prochain à New York un prix à Meghan et Harry pour leur engagement contre le "racisme structurel" au sein de la monarchie britannique.

Le prix sera remis par Kerry Kennedy, l'une des onze enfants de Robert Kennedy, frère cadet du président John Kennedy, également assassiné cinq ans après son frère en 1968.

Dans une interview au média espagnol El Confidencial, Kerry Kennedy salue ainsi le "courage" du couple princier, qui se sont confrontés à "la plus ancienne institution de l'histoire du Royaume-Uni".

"Ils ont été héroïques"

"Ils leur ont dit ce qu'ils faisaient de mal, qu'ils ne pouvaient pas y avoir de racisme structurel au sein de l'institution, qu'ils ne pouvaient pas maintenir un manque de compréhension de la santé mentale", poursuit la fille de Robert Kennedy.

"Ils savaient que s'ils agissaient ainsi, cela aurait des conséquences, qu'ils seraient ostracisés, qu'ils perdraient leur famille, la position qu'ils occupaient au sein de cette structure et que les gens les blâmeraient pour cela. [...] Je pense qu'ils ont été héroïques en faisant cela."

Les Sussex ont longuement dénoncé le racisme dont a été victime Meghan Markle lorsqu'elle vivait au Royaume-Uni, au sein de la famille royale, lors de l'interview à Oprah Winfrey en mars 2021. Elle a notamment évoqué les réserves d'un membre de la famille royale au sujet de la couleur de peau de son enfant à naître, lorsqu'elle était enceinte de Archie.

Interview dévastatrice

Après cette dévastatrice interview, la famille royale s'est défendue d'être raciste. Le palais de Buckingham avait déclaré dans un communiqué prendre "les questions soulevées, en particulier celles liées à la race" "très au sérieux" et envisager des pistes pour y remédier.

Des voix s'étaient élevées après cette interview pour saluer le "courage" de Meghan et Harry, dont celle de l'ex-Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama.

Harry et Meghan recevront un prix baptisé "Ripple of hope award" (prix de la vague d'espoir), un prix qui célèbre l'engagement en faveur du changement social et de l'équité de "dirigeants exemplaires". Le couple doit assister à la cérémonie.

Le président Volodymyr Zelensky doit également recevoir un prix lors de cette soirée de gala animée par Alec Baldwin.

Parmi les précédents récipiendaires du prix que vont recevoir Meghan et harry, figurent Bill et Hillary Clinton, Nancy Pelosi ou encore l'archevêque sud-africain militant des droits de l'homme et prix Nobel de la paix Desmond Tutu.

"Que diable ont-ils fait pour mériter cela? Quel pourcentage de la fortune de Harry et Meghan va à des causes louables ?" s'est exclamé le journaliste et biographe de la famille Kennedy David Nasaw lundi dans l'émission Good Morning Britain.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Akhenaton dans La Face Katché : "On cherchait un appart, on nous a dit : "Pas de chiens, pas de Noirs, pas d'Arabes""