Harry et Meghan pourraient devenir les Kardashian de Netflix : ils se filment déjà "en permanence"

PA Photos/ABACA

Mais pourquoi le prince Harry a-t-il gardé ses plus croustillantes confidences pour ses mémoires, "Le Suppléant" ? C'est ce qu'on se demanderait actuellement, chez Netflix. La plateforme américaine, avec laquelle le fils du roi Charles, et sa femme, Meghan Markle, ont signé un contrat, a déboursé 100 millions d'euros pour obtenir plusieurs formats du couple, en 2020. Et à ce jour, le couple ne lui a pas vraiment rapporté gros.

En effet, le documentaire en 6 épisodes "Harry & Meghan", a fait un four, en décembre dernier, face à "Mercredi" et "The recruit". Les fans de royauté n'ont pas appris grand chose de nouveau sur l'intimité du couple.

À lire également

La popularité de Harry et Meghan aux États-Unis est mise à mal après les révélations de "Spare"

Au lieu de se connecter à Netflix, ils ont suivi les deux interviews du prince Harry, pour la promotion de son livre, qui ont été diffusées en France sur M6 et TF1. De quoi mettre en rogne ceux avec qui il s'était précédemment engagé.

Désormais, Netflix envisagerait de proposer une toute nouvelle offre au duc et à la duchesse de Sussex pour palier à ce manque de résultats. Le géant aurait im...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi