Harry aux obsèques de Philip : pour Stéphane Bern, ce sera "la soupe à la grimace dans la chapelle Saint-Georges"

·1 min de lecture

"Quand on lui demandait comment il entendait célébrer ses 100 ans, il avait dit : j'entrevois cette chose comme la pire qui puisse arriver", raconte Stéphane Bern à propos du prince Philip, décédé vendredi à l'âge de 99 ans. Après la mort de l'époux de la reine, qui suscite une vive émotion outre-Manche, des funérailles en petit comité devraient voir lieu. "Le prince disait : 'no fuss', 'pas de chichi', il ne voulait pas de funérailles nationales", rappelle l'animateur d'Europe 1, spécialiste de la famille royale.

Une cérémonie privée aura lieu samedi prochain à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Le prince Harry, actuellement en Californie, y assistera mais pas son épouse Meghan Markle, enceinte.

"Soupe à la grimace dans la chapelle Saint-Georges"

"Harry va tout faire pour rentrer, c'est ce qu'il a déclaré", a déclaré Stéphane Bern, un mois après l'interview dans laquelle le petit-fils de la reine et son épouse, exilés aux Etats-Unis et qui se sont retirés de la famille royale, ont multiplié les accusations contre cette dernière, entre racisme et insensibilité. Un retour qui sera, selon lui, synonyme de "soupe à la grimace dans la chapelle Saint-Georges de Windsor".

"Mais tout de même, la reine aime beaucoup Harry, c'est sans doute son petit-fils préféré. En tout cas, il n'imagine pas ne pas être là pour des obsèques privées…"

"Elle savait qu'il était une tombe"

Un soutien d'autant plus important qu'avec la mort de Philip, "c'est le roc de la reine qui vient de tom...


Lire la suite sur Europe1