Harry et Meghan : ce nouveau bras de fer qui fait parler

Après avoir pris position pour le mouvement Black Lives Matter, suite à la mort de George Floyd, ou encore après leur conflit avec la presse britannique, Meghan Markle et le prince Harry partent en croisade contre le discours de haine en ligne. Ce dimanche 28 juin, nos confrères du magazine américain People ont annoncé que les parents du petit Archie se sont discrètement engagés auprès de la campagne Stop Hate For Profit, annoncée le mercredi 17 juin 2020, qui prône notamment un boycott de Facebook. En effet, cette mobilisation appelle les PDG du monde entier à retirer temporairement leurs publicités du réseau social, critiqué pour la diffusion de tout type de publicité politique allant même jusqu'à la désinformation. Les époux s'engagent en portant l'étiquette de leur nouvelle fondation, Archewell. "L'un des domaines que le duc et la duchesse de Sussex ont voulu aborder est le discours de haine en ligne, et nous avons travaillé avec des groupes de défense des droits civiques et de justice raciale à ce sujet", a ainsi précisé une source proche du couple auprès de People.

Meghan Markle et le prince Harry ont apporté leur soutien à "une coalition de groupes de justice civile et raciale comme le NAACP, Color of Change, et l'Anti-Defamation League", tous appelant "à des changements structurels dans notre monde en ligne." Une évidence pour les tourtereaux qui "tout au long de leurs vies ont tous deux été animés par un besoin inné de lutter contre l'injustice", toujours selon l'informateur.

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - Kate Middleton prête pour l'été 2020 : elle adopte une nouvelle coiffure
PHOTOS - Que devient Audrey Pulvar ?
Que devient Jean-Pierre Elkabbach ?
Taylor Schilling : la star d'Orange is the New Black fait son coming out
Kate Middleton poste-t-elle elle-même sur les réseaux sociaux ?