Harry et Meghan, "le coeur brisé" face aux événements à Haïti et en Afghanistan, lancent un appel

·3 min de lecture
Le prince Harry et son épouse Meghan Markle à Londres le 9 juin 2018 - Niklas Hallen - AFP
Le prince Harry et son épouse Meghan Markle à Londres le 9 juin 2018 - Niklas Hallen - AFP

Le prince Harry et Meghan Markle, "sans voix" et "le coeur brisé", ont réagi mardi à la situation en Afghanistan et en Haïti. Dans un communiqué partagé sur le site de leur fondation Archewell, le duc et la duchesse de Sussex ont déploré "l'exceptionnelle fragilité" du monde, et exhorté les dirigeants mondiaux à "accélérer" les dialogues humanitaires.

"Le monde est exceptionnellement fragile en ce moment", commence leur message. "Alors que nous ressentons tous les différents niveaux de douleur dûs à la situation en Afghanistan, nous restons sans voix. Alors que nous regardons tous la catastrophe humanitaire croissante en Haïti, et la menace qu'elle empire après le tremblement de terre du week-end dernier, nous avons le cœur brisé. Et alors que nous assistons tous à la crise sanitaire mondiale actuelle, exacerbée par de nouvelles variants et une désinformation constante, nous avons peur".

"Il est facile de se sentir impuissant"

Le duc et la duchesse de Sussex soulignent que de nombreuses personnes peuvent ressentir de la souffrance et de la peur, "à l'heure où l’état du monde se dégrade rapidement".

"Quand une personne ou une communauté souffre, une partie de chacun de nous souffre avec elle, que nous le réalisions ou non", poursuivent Meghan et Harry. "Et bien que nous ne soyons pas censés vivre dans un état de souffrance, nous, en tant que peuple, sommes conditionnés à l'accepter".

Le couple ajoute qu'il est "facile de se sentir impuissant", mais que "nous pouvons mettre nos valeurs en action - ensemble". Meghan et Harry encouragent alors à se joindre à eux "pour soutenir un certain nombre d’organisations qui font un travail essentiel". "Nous exhortons également les dirigeants mondiaux à faire progresser rapidement les dialogues humanitaires qui devraient avoir lieu cet automne lors de rassemblements multilatéraux comme l’Assemblée générale des Nations Unies et le Sommet des dirigeants du G20".

"En tant que communauté internationale, ce sont les décisions que nous prenons maintenant - pour soulager les souffrances de ceux que nous connaissons et de ceux que nous ne rencontrerons peut-être jamais - qui prouveront notre humanité", concluent-ils.

Un appel à "l'entraide" au sein de la communauté militaire

En parallèle, le prince Harry, qui a servi dix ans au sein de l'armée britannique et a été déployé à deux reprises en Afghanistan, a partagé mardi un communiqué sur les réseaux sociaux des Invictus Games. Il y a notamment appelé "à l'entraide" au sein de la communauté militaire.

"Ce qui se passe en Afghanistan résonne dans la communauté internationale des Invictus", peut-on lire dans son message. "Bon nombre des pays participants et des compétiteurs de la famille des Invictus Games sont liés par une expérience commune de service en Afghanistan au cours des deux dernières décennies et, depuis plusieurs années, nous participons aux côtés de l’équipe afghane des Invictus Games".

"Nous encourageons tous les membres du réseau Invictus, et l’ensemble de la communauté militaire, à se tendre la main et à s’entraider", est-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles