Harry, juste une roue de secours pour Queen Mum : William était son préféré

·1 min de lecture

Rien ne va plus entre les membres de la famille royale et le couple Sussex. Depuis leur récente interview explosive avec Oprah Winfrey, les murs tremblent à Buckingham Palace. Il faut dire que les révélations surprenantes de Meghan Markle ont provoqué une onde de choc au sein de la monarchie. La confiance semble s'être rompue entre le prince Harry et son frère, le prince William, mais la reine Elizabeth II a encore de l'espoir pour sauver le père du petit Archie. Si le prince a expliqué les raisons pour lesquelles il avait quitté l'Angleterre, d'autres éléments, plus anciens, auraient contribué à un tel départ. L'éditorialiste Richard Ray est revenu sur le documentaire diffusé par la chaine britannique, Channel 5 intitulé Prince Harry : The Troubled Prince. En plus d'être traité différemment par la Queen Mum, la mère défunte de la reine d'Angleterre, le prince William aurait reçu une éducation plus poussée face à celle de son frère.

Selon le journaliste Richard Kay, "le prince Charles partageait les mêmes inquiétudes que Diana sur leur éducation". Plusieurs membres seniors de la famille royale souhaitaient privilégier l'éducation du William face à celle de Harry. La mère d'Elizabeth II aurait d'ailleurs été l'un d'entre eux à encourager cela. Comme le précise l'éditorialiste britannique, la Queen Mum préférait passer plus de temps avec le futur duc de Cambridge et le traitait complètement différemment. Richard Kay a même assuré que "la reine mère s'est toujours assurée que le prince (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne Hidalgo : son fils Arthur Germain ne veut pas être un "fils de" !
Emmanuel Macron veut "grignoter sur tous les électorats" pour 2022 : un ministre balance
Corinne Masiero ironique : "Désolée d'être une femme de 57 ans nue et laide"
"Coup de pute" de Corinne Masiero, les tribulations de Laeticia Hallyday… Les 6 infos de la semaine
VIDÉO - "Que Marine Le Pen l'emporte, c'est possible" : la prévision d'Alain Duhamel pour 2022