Harry "constamment réprimandé" par la famille royale: ce que révèlent les SMS de Meghan Markle

·2 min de lecture
Meghan Markle le 25 avril 2018 avec le prince Harry, qui était alors son fiancé - Adrian DENNIS © 2019 AFP
Meghan Markle le 25 avril 2018 avec le prince Harry, qui était alors son fiancé - Adrian DENNIS © 2019 AFP

Le prince Harry a fait l'objet de "réprimandes constantes", de la famille royale, au sujet des relations tendues entre Meghan Markle et son père. C'est ce que révèle la diffusion ce vendredi de SMS de la duchesse de Sussex envoyés à Jason Knauf, l'ancien secrétaire à la communication du couple.

Celui-ci a sauvegardé sous le nom de "Tilly", les messages envoyés par la duchesse. Ces messages sont aujourd'hui produits dans le cadre du procès qui oppose Meghan Markle à l'éditeur du titre de la presse tabloïd, le Mail on Sunday.

Dans ces messages, Meghan Markle souligne que les membres de la famille royale "ne comprennent fondamentalement pas" ses raisons de ne plus voir son père et qu'elle ne lui a écrit une lettre - publiée par le Mail on Sunday - que pour "protéger [son] mari de cette réprimande constante".

La duchesse avait remporté en février son action en justice pour atteinte à la vie privée contre le journal. Elle lui reproche la publication d'un courrier écrit en 2018, dans lequel elle demandait à son père Thomas Markle, 77 ans, de cesser de s'épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

876450610001_6281603105001

Le tabloïd à grand tirage conteste désormais cette décision, lors d'un appel examiné jusqu'à jeudi à Londres. Les accusations de la duchesse de Sussex y ont semblé avoir été affaiblies par le témoignage mercredi de Jason Knauf, l'ancien secrétaire à la communication du couple désormais en Californie.

Apportant de l'eau au moulin du Mail on Sunday, qui veut démontrer que Meghan Markle cherchait régulièrement à influer sur l'opinion publique, ce dernier a affirmé avoir fourni au nom du couple des informations privées aux auteurs de la biographie non-officielle du couple royal, Finding Freedom (Harry et Meghan, libres).

Meghan Markle a reconnu dans un témoignage écrit au tribunal avoir fourni des informations aux auteurs d'une biographie non-officielle sur elle et son époux le prince Harry, contrairement à ce qu'elle avait indiqué auparavant.

"Je reconnais que M. Knauf a fourni des informations aux auteurs et qu'il l'a fait en ma connaissance", a-t-elle expliqué, ajoutant cependant que "l'étendue des informations qu'il avait partagées (lui était) inconnue. Je présente mes excuses à la cour pour ne pas m'être souvenue de ces échanges à l'époque".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles