Harry, écrivain sous pression

© Justin Setterfield/Pool/Shutters

Tout prince qu’il est, Harry n’a pas été ménagé par son éditeur. L’écrivain en devenir, bien aidé par sa plume, le romancier et journaliste américain  J. R. Moehringer, a dû revoir sa copie à plusieurs reprises, assure The Sun.

Harry se serait résolu à demander à des amis proches et à d’anciennes girlfriends de se confier à sa plume


«Le livre a fait plusieurs allers-retours entre Harry et JR Moehringer et les éditeurs. Ils voulaient plus que ce qui figurait dans la première version, puis Harry a voulu affiner le texte après le décès de la reine» confie une source, qui ajoute : «Mais il y a eu des allers-retours supplémentaires dont les gens ne sont pas au courant. En effet, les éditeurs souhaitaient que davantage de thèmes soient abordés et que certaines choses déjà incluses soient plus détaillées.»

Mis sous pression par la maison d’édition et par les 20 millions d’euros qu’il a déjà touchés, Harry se serait résolu à demander à des amis proches et à d’anciennes girlfriends de se confier à JR Moehringer.

Certains proches auraient été estomaqués par la demande du prince

Une démarche qui préoccupe la famille royale, voire l’auteur lui-même : «Il y a la réelle inquiétude que Harry ait dû rendre son livre plus ‘sexy’ et inclure des révélations avec lesquelles même lui n'est peut-être pas très à l’aise.»

Toujours d’après le Sun, certains proches auraient été estomaqués par la demand...


Lire la suite sur ParisMatch