«Que ma Harley repose en paix»: que penser de la statue d'hommage à Johnny Hallyday?

·2 min de lecture

Ubuesque, la polémique qui entoure la future sculpture à la gloire du chanteur aurait enchanté les surréalistes. Que de bruit autour d'une statue! Au Conseil de Paris (qui a entériné le 7 juillet le projet), dans la presse, au café du coin… Dans le débat des «pour» ou «contre», on argumente passionnément la valeur esthétique du monument (une Harley-Davidson grandeur nature, plantée au sommet d'un manche de guitare surdimensionné), l'irrespect vis-à-vis du chanteur (qui n'est pas représenté), la potentielle invitation à polluer (un buste n'aurait-il pas tout autant invité les fans à rendre un hommage bruyant à leur idole?) ou la démarche mercantile qui soutiendrait une marque plutôt que l'artiste lui-même (dont l'œuvre demeure un bien juteux business). Sculpture hommage à #JohnnyHallyday devant Bercy: "La sculpture consiste en une alliance, une confrontation poétique de deux emblèmes indissociables de la figure du rockeur : une guitare et une moto". Ah oui tout de même. pic.twitter.com/dQY4SInV5b Le piétinement furieux soulève un tel écran de poussière qu'il en est venu à masquer la contradiction du projet: ériger un monument à la gloire d'un des plus célèbres exilés fiscaux français face au ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance, qui réclame plus de 30 millions d'euros à ses héritiers, n'est-ce pas hilarant? Un débat empreint de la philosophie désinvolte de l'absurde, réjouissant de cocasserie. Ubuesque, donc. À LIRE AUSSI En 2021, les femmes ne font toujours pas le marché de l'art «Elle était belle, elle était bleue» Pataphysique et ready-made: tout, dans cette histoire, aurait fait les délices des surréalistes. L'humour potache du sculpteur lui-même semble avoir échappé aux détracteurs. Pour évoquer le chanteur disparu, Bertrand Lavier (né en 1949) a choisi une guitare et... Lire la suite sur Slate.fr.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles