Pour lutter contre le harcèlement scolaire, les trois propositions de ce député

Hortense de Montalivet
·Journaliste et vidéaste
·1 min de lecture

POLITIQUE - Faire du harcèlement scolaire un délit puni par la loi ou encore offrir des livrets aux parents et aux enfants afin de comprendre les rouages du cyber-harcèlement...Erwan Balanant, député du MoDem a rendu le 13 octobre un rapport aux ministres de l’Éducation et de la Justice afin de lutter contre cette pratique.

En ce 5 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, l’élu politique présente au HuffPost trois propositions sur les 120 de ce rapport de deux cent pages environ qui pourraient offrir aux élèves une scolarité plus sereine.

Pour le moment l’avenir législatif de ces mesures reste incertain, le calendrier parlementaire manquant de place. Mais une proposition de loi, à la base d’un projet d’une école plus “empathique” pourrait voir le jour. Sans créneau possible pour être débattue pour l’instant.

À voir également sur Le HuffPost: “Rien n’a changé”: elle nous explique pourquoi la situation sanitaire dans son lycée l’inquiète

LIRE AUSSI:

#BalanceTonProf le hashtag qui libère la parole des élèves sur les violences à l'école

Le harcèlement scolaire progresse, malgré le confinement et les mesures sanitaires - BLOG

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.