Harcelée au travail, Eva a fait un burnout et souffre de troubles de l’humeur

·1 min de lecture

Après un burnout, Eva est tombée dans une dépression, qui a duré un an et demi. Ce sont des reproches incessants et des pressions au travail qui l’ont conduite au burnout. Cette affaire de harcèlement au travail sera portée devant la justice. Aujourd’hui, Eva est de nouveau en dépression après avoir essayé de reprendre le travail. Une dépression qui s’accompagne de troubles de l’humeur. Au micro de Sabine Marin, sur "La Libre antenne" d’Europe 1, Eva dit redouter ne pas réussir à surmonter cette dépression.

>> Écoutez le témoignage d’Eva en intégralité ici

"J'ai fait une dépression en 2018 à la suite d’un burnout. Elle a duré 18 mois. J'ai repris le travail. Puis, j'ai fait une pneumopathie et en même temps un syndrome bipolaire. C'était la première fois. J'étais consciente que j'étais très euphorique. Je me suis mise à faire des photos, à écrire. Je ne dormais pas beaucoup. Mon mari me trouvait étrange. Ma psychiatre me dit que je ne suis pas bipolaire, mais que j'ai des troubles de l'humeur. Pendant la phase maniaque que j’ai eue, je me suis mise en danger. C'est vrai qu'on se sent tout-puissant. 

Ayant fait un burnout et une dépression, j'ai pensé que c'était ma façon de retrouver goût à la vie. En fait, j'étais encore dans la maladie. J'ai un traitement composé d’un régulateur d'humeur, d’un antidépresseur et de quelque chose pour dormir. Ma psychiatre m'a dit qu'il fallait absolument que je prenne mes médicaments et qu'il fallait compter au moins une année pour so...


Lire la suite sur Europe1