"Le harcèlement scolaire tue": Valérie Pécresse rend hommage à Alisha

Cyrielle Cabot
·1 min de lecture
Valérie Pécresse - BFMTV
Valérie Pécresse - BFMTV

"Alisha était jolie, sérieuse". La présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a rendu hommage à Alisha ce dimanche, l'adolescente de 14 ans morte noyée le 8 mars dernier, après avoir été violemment frappée par deux camarades et jetée dans la Seine.

"Alisha était jolie, sérieuse (...) et Alisha est partie", a débuté Valérie Pécresse face à une foule de 2.000 personnes réunies à Argenteuil pour une marche blanche en mémoire de l'adolescente. "Le harcèlement tue, le harcèlement scolaire tue", a-t-elle poursuivi, appelant à "une prise de conscience nationale."

"Il le faut pour la famille d'Alisha, pour ses amis, ses professeurs. Il le faut pour qu’Alisha ne soit pas morte en vain."

Alisha a été la victime d'un guet-apens tendu par ses deux camarades le 8 mars, dans l'après-midi, sous le viaduc de l'autoroute A15, selon les premiers éléments de l'enquête révélés par le procureur de Pontoise. Dans ce lieu à l'écart des habitations, elle aurait été brutalement frappée puis jetée dans le fleuve, encore consciente. Les deux suspects, un garçon et une fille de 15 ans, ont été mis en examen pour assassinat et placés jeudi en détention provisoire.

Article original publié sur BFMTV.com