Harcèlement de rue: Anne Hidalgo veut une police municipale paritaire

1 / 2

Harcèlement de rue: Anne Hidalgo veut une police municipale paritaire

Candidate à sa réélection à Paris, Anne Hidalgo a renouvelé son souhait de mettre en place une police municipale, dans une interview accordée au Parisien ce dimanche. La maire de Paris a également affirmé que cette police serait paritaire afin de "lutter contre le harcèlement de rue".

>> Anne Hidalgo sera l'invitée de Jean-Jacques Bourdin pour RMC-BFMTV ce lundi à 8h30 

Avec actuellement 3400 agents chargés de lutter notamment contre les incivilités et les discriminations, les effectifs devraient augmenter.

"Il y en avait 700 en 2014. Nous passerons à 5000 agents pour le second mandat. Mais le plus important à mes yeux, c'est que notre police sera paritaire, avec autant de femmes que d'hommes", a-t-elle souligné.

Selon la maire, une présence plus importante de femmes policières permettrait de réduire les violences physiques et morales envers les Parisiennes.

"L'incarnation de la sécurité"

"Ces femmes dans la rue seront l'incarnation de la sécurité et de la tranquillité publique que nous voulons, pour lutter contre le harcèlement de rue, qui empêche encore beaucoup de femmes de vivre, de s'habiller ou de sortir comme elles le souhaitent en toute liberté", affirme l'édile.

Pour "faire respecter les règles du jeu de la vie quotidienne", cette police sera armée "comme toutes les polices municipales", détaille la maire. >ui assure qu'elle ne disposera pas d'armes létales, contrairement à ce qu'a proposé l'un de ses...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi