Harcèlement moral et sexuel : le signalement de Rachida Dati à l'encontre de Gilles Le Gendre classé sans suite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La maire du 7ème arrondissement de Paris avait porté à la connaissance de la justice des faits supposés de harcèlement sexuel et moral.

Le signalement effectué par Rachida Dati à l'encontre de Gilles Le Gendre, député Renaissance (ex LaREM) et candidat aux législatives, vient d'être classé sans suite par le Parquet de Paris, ont appris nos confrères de l'AFP du parquet.

"Comportements inappropriés"

Le Parisien a révélé le 31 mai dernier que la maire LR du 7e arrondissement de la capitale avait fait un signalement au Parquet de Paris, évoquant des affaires de harcèlement moral et sexuel quand Gilles Le Gendre présidait le groupe des marcheurs à l'Assemblée de 2018 à 2020.

L'ancienne ministre de la Justice faisait notamment référence à un article de Médiapart rapportant des "comportements inappropriés" à l'encontre d'une collaboratrice parlementaire qui en aurait fait part à Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale.

Le signalement de Rachida Dati contient également un communiqué de 7 organisations syndicales de février 2020 indiquant que Gilles Le Gendre, à l'époque de sa présidence de groupe, avait été informé d'accusations de harcèlement moral et sexuel "s'agissant d'au moins un député" de son groupe. Ce signalement avait été effectué au titre de l’article 40 du Code pénal qui contraint toute autorité à dénoncer un délit ou crime dont elle aurait la connaissance.

Stanislas Guérini, le patron de Renaissance et nouveau ministre de la Transformation et de la Fonction publique avait affirmé ce lundi sur France info ne pas avoir été au courant de ces agissements et ne ne pas avoir échangé à ce sujet avec Rachida Dati.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Journée internationale des droits des femmes : Margaux - "La rue ça peut faire peur avec toutes les agressions et le harcèlement. La "reprendre" dans un un but concret, ça m’a motivée"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles