Harcèlement à Hollywood : le showrunner des Frères Scott à son tour accusé

La Rédaction
Nouvelles accusations à Hollywood : c'est au tour du showrunner de la série "Les Frères Scott" d'être visé par des accusations. La société de production de Lars von Trier et James Woods sont également dans le viseur.

Nouvelles accusations de harcèlement à Hollywood. Comme le révèle Variety, des membres de l'équipe des Frères Scott, parmi lesquels Sophia Bush, Hilarie Burton, et Bethany Joy Lenz, ont écrit une lettre mettant en cause l'ancien showrunner de la série, Mark Schwahn. Une lettre qui vient appuyer le premier témoignage sur les réseaux sociaux ce week-end d'une des scénaristes, Audrey Wauchope. 

Si la série Les Frères Scott est terminée, ces déclarations pourraient remettre en cause le travail de Mark Schwahn sur la nouvelle série dont il s'occupe, The Royals, pour la chaîne E!. "Nous étudions ces informations avec attention, a indiqué E! dans un communiqué, relayé par Deadline. E!, Universal Cable Productions et Lionsgate Television sont engagés à procurer un environnement de travail sûr, dans lequl tout le monde est traité avec respect et professionnalisme."

Dans le même temps, Elizabeth Perkins (Weeds, Big) a également mis en cause le comédien James Woods (Vidéodrome, Casino), comme le rapporte Variety. La comédienne a défilé avec un panneau "James Woods #MeToo" lors de la marche #MeToo à Hollywood dimanche, sans donner plus de détails.

Autre personnalité visée par des accusations, Peter Aalbaek Jensen, cofondateur de la société de production Zentropa avec Lars von Trier. Neuf femmes ont déclaré dans le journal danois Politiken avoir été harcelée sexuellement par le producteur, dénonçant un environnement professionnel "toxique". Précisons que Bjork avait également évoqué un "réalisateur danois" (sans donner de nom) dans un post Facebook dans lequel elle prenait la parole sur les conséquences de l'affaire Weinstein.

Enfin, signalons qu'un pays voisin du Danemark prend également position dans ce mouvement de fond post-Weinstein : en Suède, près de 600 actrices dont Alicia Vikander ont décidé de prendre la parole dans une lettre ouverte dans le journal Svenska Dagbladet. Ce texte vise à dénoncer l'échec du milieu du cinéma et du théâtre à protéger ses artistes des prédateurs sexuels. "Nous ne serons plus silencieuses" est-il dit en conclusion.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages