Hapsatou Sy : "Quand je regardais la télé petite, je n'avais pas d'exemple de réussite"

·1 min de lecture

Comment se construire et se sentir accepté quand la télévision ne vous montre personne qui vous ressemble ? Ou pire, quand les seuls personnages qui vous ressemblent sont systématiquement rattachés à des récits négatifs ? Hapsatou Sy regrette et dénonce dans l'émission Culture Médias, sur Europe 1, la mauvaise et la sous-représentation des personnes noires à la télévision française. Un problème qui perdure, selon l'entrepreneuse et animatrice télé, venue présenter sa nouvelle émission pour RMC StorySecrets de conso.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Son recrutement sur la chaîne intervient peu de temps après celui de Rachid M'Barki, deux visages qui rendent RMC Story un peu plus représentative de la diversité des Français. Mais Hapsatou Sy explique que ce critère n'a pas été évoqué avec la chaîne au moment de son embauche. "Ils cherchaient d'abord quelqu'un de légitime, c'est-à-dire qui sache de quoi il parle, et qui ne soit pas là juste pour faire des lancements", précise l'animatrice. "Je pense que mon histoire entrepreneuriale et mon parcours de terrain, de consommatrice, mais aussi de fabricante était importants pour eux. Je pense qu'ils sont d'abord venus me chercher sur ces critères."

Le choix entre "Arnold & Willy, l'adopté et le voyou"

Hapsatou Sy estime cependant que l'émergence de personnalités non-blanches à la télévision est importante. "Petite, quand je regardais la ...


Lire la suite sur Europe1