Hapsatou Sy "pourrie" jusque dans l'intime : cette "blague" lors de son accouchement qui ne passe pas

Cela fait quatre ans qu'Hapsatou Sy s'est retrouvée face à Éric Zemmour sur le plateau de Thierry Ardisson, quand il avait décidé de la rebaptiser "Corinne" pour mieux s'accorder à sa vision de la France. Depuis 2018, elle n'a rien oublié. Ce vendredi 4 novembre 2022, le polémiste et ancien candidat à la présidentielle est jugé pour "injure à caractère racial". L'ancienne animatrice de Canal+ s'est confiée sur son état d'esprit aujourd'hui dans les colonnes du Parisien, apportant des éléments précis sur ce qu'elle vit depuis que l'homme politico-médiatique s'en est pris à elle.

En remettant en cause le prénom d'Hapsatou Sy, Eric Zemmour a profondément heurté l'entrepreneuse et chroniqueuse, une blessure qui l'a suivie dans son quotidien. Pour illustrer ses propos, elle explique dans Le Parisien les moments les plus intimes où cette attaque lui est revenue en pleine figure : "Le jour où j'accouche de mon deuxième enfant, en novembre 2019, l'anesthésiste s'est permis de me faire une blague en m'appelant Corinne. Il avait l'air de trouver ça marrant. J'ai coupé court et demandé qu'il ne s'occupe plus de moi."

L'allusion à "Corinne" est devenue récurrente dans le quotidien d'Hapsatou Sy, maman d'Isaac et Abbie qu'elle a eus avec l'animateur Vincent Cerutti. Elle précise ainsi : "Ces plaisanteries, je les ai aussi entendues à de multiples reprises dans des réunions de travail, dans la rue, sur les réseaux...

Lire la suite


À lire aussi

"J'y pense souvent" : Ophélie Meunier, cet autre enfant qu'elle pourrait accueillir dans sa famille
Patrick Sébastien et la mort brutale de son fils à 19 ans : cette blague très osée qu'on lui a faite
Prince Harry : Cette décision difficile qui pourrait enfin le réconcilier avec son frère William