Hapsatou Sy accuse Eric Zemmour de la harceler avec l’appui de la direction du groupe Canal +

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

RACISME - Après avoir dénigré le prénom de la chroniqueuse en 2018, le polémiste persiste dans son nouveau livre

Depuis 2018 et la violente charge lancée par Eric Zemmour sur son prénom et ses origines sur le plateau de Thierry Ardisson, Hapsatou Sy semble vivre un cauchemar. Alors que le polémiste sort un nouveau livre sur sa vision de la nation, La France n’a pas dit son dernier mot, la chroniqueuse est citée pour appuyer ce qui pourrait être une promesse de campagne si Eric Zemmour se présente à la présidentielle : pour s’intégrer dans la société française, il faut avoir un prénom français et donc interdire les prénoms à consonance étrangère. On laissera à chacun le droit de se questionner sur la validité, la pertinence ou encore l’urgence d’une telle mesure. Pour Hapsatou Sy, c’est une attaque « à mon identité et à mon nom, mais également à mon parcours et à mon histoire ».

C’est le message qu’elle a envoyé, sur Twitter, à son « ancienne direction et à ceux qui se reconnaîtront ». Elle a notifié plusieurs membres de la direction du groupe Canal+, dont Vincent Bolloré, ainsi que des personnalités médiatiques : Cyril Hanouna, Christine Kelly, Raquel Garrido, Natacha Polony, Franz-Olivier Giesbert et Gilles-William Goldnadel. Et pour conclure, trois personnalités politiques : le président de la République Emmanuel Macron, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Eric Zemmour renvoyé en correctionnelle pour « injure raciste » envers Hapsatou Sy
Présidentielle 2022 : Des soutiens d’Eric Zemmour lancent une plateforme en ligne
VIDEO. Fin de «Salut les Terriens»: Polémiques, dérapages et disputes... Les moments marquants de l'émission de C8

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles