Happening pro-animaux à Paris

Libération.fr

Mercredi midi, une quinzaine de membres de CIWF, organisation qui milite pour des pratiques d’élevage respectueuses du bien-être animal, ont déployé une banderole de 40 mètres sur le pont de la Tournelle, près de l’île de la Cité, à Paris. Le message, «Stop aux transports d’animaux vivants», est resté visible une demi-heure, avec Notre-Dame en arrière-plan.

«L’objectif est de sensibiliser les citoyens sur cette question cruciale de la souffrance des animaux lors de leur transport dans des conditions souvent traumatisantes et aussi de mobiliser pour envoyer un message au gouvernement pour dire stop à ce commerce cruel», a martelé Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France. La journée de mobilisation sur ce thème, organisée dans trente-trois pays, vise avant tout à limiter le transport des animaux vivants à huit heures et à stopper les exportations vers les pays hors UE. Car la France expédie beaucoup de bovins et d’ovins au Maghreb et au Moyen-Orient. «Et plus le transport est long, plus le risque de souffrance est grand», souligne Léopoldine Charbonneaux. Photo Stéphane Remaël

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Yaourts Valérie Boyer (LR) s’insurge de la disparition de croix sur les yaourts
Nucléaire Une centrale placée sous surveillance renforcée dans le Cher
Michel Lafon, compagnon éperdu de Fabienne Kabou
Sarah Halimi : l’antisémitisme pas écarté
«Succès» de la manif : pourquoi «Libé» persiste

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages