Les Hanovre se déchirent pour le château de Marienburg

·1 min de lecture
Le château néogothique de Marienburg, situé en Basse-Saxe.
Le château néogothique de Marienburg, situé en Basse-Saxe.

Les Hanovre père et fils n'en finissent plus de se déchirer concernant l'héritage et les biens de la famille. Le prince Ernst August, 68 ans, descendant de l'empereur Guillaume II et chef de la maison royale de Hanovre, accuse son fils aîné – également appelé Ernst August – d'ingratitude et d'incompétence, et vient de confier à une société de recouvrement autrichienne le soin de récupérer une partie de ses biens auprès de son fils. La querelle porte notamment autour du fleuron de la dynastie, le château néogothique de Marienburg, situé en Basse-Saxe, l'un des plus connus d'Allemagne, rapporte le magazine Point de vue.

En 2004, le père cédait pourtant au fils la gestion de ce prestigieux joyau, avec d'autres propriétés, biens, terres, forêts, dans le cadre d'une succession anticipée. Mais pour le fils, le cadeau paternel s'avère vite empoisonné : avec ses 130 pièces, ses tours et toitures impressionnantes, le château de Marienburg, construit dans la seconde partie du XIXe siècle, se révèle un gouffre financier et nécessite près de 30 millions de travaux de rénovation à moyen terme… Ernst August Junior décide alors de vendre aux enchères une partie du mobilier, vaisselles, portraits et souvenirs de famille, pour une somme qui atteint les 44 millions d'euros, un vrai pactole. Pourtant insuffisant aux yeux de l'héritier, qui propose alors en 2019 de céder Marienburg à l'État de Basse-Saxe pour 1 euro symbolique – le projet finalement ne se fera pas.

« Prince la [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles