Qu'est-ce que Hanoukah, la fête juive des lumières ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
Hanoucca est une semaine très respectée dans le calendrier hébraïque en raison de son importance dans l'histoire du peuple juif.

À partir de ce jeudi 10 décembre, les personnes de confession juive du monde entier célèbreront Hanouka durant 8 jours, la dernière fête du calendrier juif. Mais en quoi consiste cette célébration, appelée la “fête des Lumières” ?

Alors que les chrétiens du monde entier s’apprêtent à fêter Noël, les juifs vont quant à eux célébrer Hanouka, la dernière fête du calendrier hébraïque. Elle dure 8 jours, du 25 du mois de Kislev jusqu’au 2 du mois de Tebeth, ce qui correspond généralement à une semaine du mois de décembre dans le calendrier grégorien. Cette année, Hanouka se déroule du 10 au 18 décembre.

Un grand épisode de l’histoire du peuple juif

Pendant 8 jours et tout autant de nuits, de nombreuses personnes de confession juive, pratiquantes ou non, célèbrent cette fête qui est également appelée “la fête des Lumières”. Il s’agit d’une commémoration religieuse mais également historique qui date de plus de 2000 ans, suite à la reconquête de Jérusalem aux mains de Grecs. Au IIe siècle avant J.-C., les juifs dirigés par Judas Maccabée se révoltent contre les rois gréco-syriens séleucides, qui dominaient la terre sainte et y imposaient leur culture ainsi que leur religion, et finissent par les renverser.

Une victoire, puis un miracle

Hanouka ne se résume pas seulement à cette victoire. Suite à celle-ci, ils se rendirent dans le temple de Jérusalem profané par les séleucides pour le restaurer, l’inaugurer et allumer une Ménorah (ndlr : un chandelier), qui devait brûler jour et nuit sans interruption. Il ne restait plus qu’une petite fiole avec la quantité d’huile pour brûler pendant un jour mais miraculeusement, l’huile brûla pendant 8 jours, le temps de purifier à nouveau de l’huile et de restaurer le temple. Depuis, ce miracle de la fiole est considéré par les Juifs comme la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Repas, argent, cadeaux et toupies

C’est pour cette raison que durant cette fête de Hanouka, les croyants allument une bougie chaque soir sur la Ménorah. Ce chandelier est composé de 9 branches comportant une bougie chacune, dont une qui sert à allumer les 8 autres. Durant ces festivités, les familles se retrouvent pour partager un repas avec des mets riches en huile comme ces beignets appelés les sufganiyot.

Comme à Noël pour les chrétiens, les enfants reçoivent de l’argent ainsi que des cadeaux. Si cette fête conserve une grande valeur symbolique, elle est devenue au fil des siècles dans les pays de culture chrétienne une sorte de Noël pour les enfants, en raison de ses cadeaux. Il est également de coutume de faire tourner 4 toupies qui portent chacune les initiales, en lettres hébraïques, de la phrase suivante : “Un grand miracle a eu lieu là-bas”.

Les toupies de Hanoucca.
Les toupies de Hanoucca.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :