Haneia (Les Princes 9) accusée d'être une escort : face à la nouvelle rumeur, elle s'explique et contre-attaque

Il y a quelques jours, Haneia s'est retrouvée au centre d'une étrange rumeur. Selon le blogueur Aqababe, la candidate des Princes et Princesses de l'amour 9 aurait profité de son récent séjour à Mykonos pour devenir escort. Et afin d'appuyer ses propos, il a dévoilé quelques photos de la jeune femme auprès d'un inconnu.

Haneia accusée d'être une escort

Info ou intox ? Alors que la star de la télé-réalité avait dans un premier temps préféré se taire face à ces révélations, elle a finalement tenu à réagir cette semaine en constatant l'ampleur de cette polémique. Et sans surprise, Haneia a formellement démenti une telle activité de sa part.

"Ce n'est pas parce que je marche à côté d'un monsieur ou que je parle à quelqu'un dans les rues de Mykonos que je le fréquente", a-t-elle dans un premier temps déploré sur Instagram, avant d'expliquer qu'elle était tout simplement la cible d'une mauvaise personne depuis plusieurs années, "Une certaine fille essaye de me nuire depuis plus de 5 ans, ça a commencé dans les Anges 9 en m'inventant une vie et ça continue jusqu'à aujourd'hui. La jalousie peut détruire des vies".

>> Haneia VS Mélanight : "J'avais envie de me suicider", elle se confie sur leur clash <<

L'influenceuse dément la rumeur...

Puis, toujours lors d'une story, Haneia - régulièrement la cible de telles rumeurs, a rappelé que le monde de l'escorting n'était pas compatible avec...

Lire la suite


À lire aussi

Charles (Les Princes de l'amour 2) : une nouvelle prétendante blonde face à Amandine ?
Leslie (Les Princes de l'amour 4) escort à Dubaï avec Elsa ? Sa réponse face aux rumeurs
Illan (Les Princes 9) dévoile sa nouvelle copine et souhaite devenir coach en séduction

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles