Handicap : la stimulation électrique fonctionnelle démontre son intérêt au Cybathlon

·2 min de lecture

Refaire du vélo malgré une tétraplégie ? C’est l’exploit accompli par le chercheur , adepte du cyclisme jusqu’au jour fatidique où une voiture l’a percutée alors qu’il pédalait pour aller au travail, lui cassant la nuque et abîmant sa moelle épinière. Depuis ce jour (7 février 2013), ce chercheur en physique à l’École normale supérieure de Lyon est tétraplégique incomplet, c’est-à-dire qu’il n’a pas perdu entièrement la mobilité de ses membres (il peut bouger les bras, mais n’a plus la préhension des mains ni la mobilité des jambes). Mais cela ne l’a pas arrêté et aujourd’hui il refait du vélo grâce à une technologie dont il est maintenant un expert, la stimulation électrique fonctionnelle. Technologie avec laquelle lui et son laboratoire ont participé au (les Jeux olympiques pour les personnes handicapées utilisant des dispositifs high-tech, dont a eu lieu en 2016) qui regroupait aussi d’autres technologies, telles que des , des fauteuils roulants motorisés, des prothèses de bras voire de jambes robotiques ou des interfaces cerveau-machine. En 2020, la compétition a eu lieu les 13 et 14 novembre (à distance à cause de la pandémie) et c’est l’équipe hollandaise Pulse racing qui a remporté la discipline de vélo par stimulation électrique fonctionnelle.

Qu’est-ce que la stimulation électrique fonctionnelle ?

Cette technologie a été créée en 1982 par Jerrold Petrofsky, alors professeur de thérapie physique à l’Université Wright State (Ohio, États-Unis). Et comme son nom l’indique, elle stimule les muscles avec des courants électriques afin de leur redonner leur fonctionnalité chez des personnes ayant un système nerveux central endommagé, comme les paraplégiques et les tétraplégiques. En d’autres termes, cette technique permet de contourner une moelle épinière ou un nerf qui ne permettent plus de transmettre le signal électrique envoyé par le cerveau pour stimuler un muscle donné. "C’est le même principe que les ceintures pour faire des abdos sans bouger de son canapé[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi