Handicap : l'accessibilité de la justice mise en cause après un procès à Toulouse

·1 min de lecture

Des personnes en situation de handicap poursuivies devant le tribunal de Toulouse ont dénoncé des conditions d'accueil indignes, après leur audience mardi 23 mars. Le symptôme d'un accès inéquitable à la justice en France ?

Un air de mise en abyme. Des personnes en situation de handicap ont dénoncé un accueil défaillant de la justice ce mardi 23 mars, alors qu'elles étaient poursuivies pour "entrave à la circulation" devant le tribunal judiciaire de Toulouse. Fin 2018, elles avaient occupé la gare de la ville rose puis le tarmac de l'aéroport régional, afin de protester contre l'accessibilité déficiente des lieux publics. Ces prévenus ont trouvé un écho à leur combat dans l'audience de cette semaine, émaillée par un ascenseur inadapté, un micro en panne ou encore des débats interminables sans ajournement possible. Autant de cafouillages qui posent la question de l'équité de l'accès à la justice en France.Les seize prévenus sont accusés d'avoir perturbé la circulation aérienne de l'aéroport de Toulouse-Blagnac en décembre 2018, après avoir déjoué la sécurité et s'être introduit sur les pistes. Le procureur reproche également à trois d'entre eux d'avoir bloqué la marche d'un train à la gare de la ville, en octobre de la même année. Ces deux intrusions étaient organisées par le Collectif inter-associatif du handicap 31, une association locale militant pour les droits des personnes en situation de handicap. A l'audience, le ministère public "a requis trois mois de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles