Handball, StarLigue : Tremblay replonge Massy dans le rouge

Stéphane Bianchi
 Auteur de six buts, Marius Sadoveac a été un des grands artisans de la victoire de Tremblay face à Massy.  

En s'octroyant le derby choc de bas de tableau, la formation de Benjamin Braux laisse son fauteuil de relégable à son voisin essonnien.   


Difficile de dire si la confiance en a, elle aussi, profité pour changer de camp. Mais le vent, lui, a incontestablement tourné mercredi soir dans la course au maintien en StarLigue. Près de deux mois après s'être furtivement posés sur tous les visages après la victoire face à Saran (35-25), les sourires sont de nouveau sortis de leur boîte au Palais des Sports de Tremblay. Après quatre voyages consécutifs à vide, la formation de Benjamin Braux a enfin fait le plein de points mercredi lors du match de la peur qui l'opposait à Massy. Vainqueur d'une partie qu'il a, dans son ensemble, maitrisée de bout en bout, Tremblay n'a fait aucun sentiment pour son compagnon d'ascension de la saison dernière à qui il a volontiers laissé sa place dans la zone rouge. «Celle-là nous fait clairement du bien, sourit Benjamin Braux. D'autant que ce soir, j'ai vu une équipe vaillante en défense et avec un bon état d'esprit. Une équipe se construit dans la difficulté. On a eu des moments compliqués. Mais on a sû faire corps. Il faut capitaliser là-dessus et continuer à progresser. Cette équipe a une belle marge de progression, elle peut encore faire mieux.»  
Seule certitude, la deuxième victoire glanée mercredi conjuguée à l'inattendu succès de Cesson-Rennes à Aix (31-32) redistribue les cartes dans le bas de tableau. Tremblay, désormais onzième, compte ainsi une longueur d'avance sur des Massicois qui ont hérité du fauteuil de premier relégable de leur voisin (13e). «Mais cette défaite ne nous fait pas tant de mal que ça, veut positiver le coach Tarik Hayatoune. Si nous avions perdu la semaine dernière (NDLR : victoire 25-23 contre Saran), je vous aurais dit qu'on était quasi-morts. Mais ce petit point de retard ne suffit pas à entamer notre confiance. On est toujours dans la course.»  

  (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

basket. Levallois a pris un mauvais départ
Basket. Nanterre tombe en Turquie
Handball, Starligue: Tremblay-Massy, malheur au vaincu
Rugby: Un joueur de Compiègne meurt dans un accident de la route
BASKET, Eurocoupe. Levallois abat sa dernière carte pour la qualification

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages