Handball : les Bleues ne parviennent pas à décrocher le doublé mondial

·1 min de lecture

Les handballeuses de l’équipe de France sont vice-championnes du monde après leur titre olympique. Les Bleues ont raté la dernière marche du Mondial hier, battues 29 à 22 par la Norvège en finale. Elles se sont écroulées en deuxième mi-temps. Cette défaite est difficile à digérer, mais pour Virginie Phulpin ça montre encore plus la valeur de leur année exceptionnelle. 

Tout semblait tellement facile pour les Bleues. Elles nous ont tellement habitués à l’extraordinaire, que c’est presque devenu une routine. Ah oui, elles ont encore gagné ? Normal, personne ne leur arrive à la cheville. Et la première mi-temps de la finale contre la Norvège nous a conforté dans notre petit cocon de meilleure nation du monde. 4 buts d’avance, et ça aurait pu être plus, une force collective impressionnante, des joueuses qui osent et réussissent tout ce qu’elles tentent. Elles roulaient sur leurs adversaires pour atteindre ce doublé historique jeux olympiques-Mondial. Sans trembler. Oui, mais ça ne peut pas être si simple. Rien n’est jamais gagné d’avance en sport. Pardon d’énoncer une évidence. Et on a vu ce retournement de situation total en deuxième mi-temps qui nous a sidérés. La preuve que le sport est une mécanique de haute précision, et que quand un tout petit grain de sable vient se loger au cœur de cette mécanique, tout peut déraper. C’est malheureusement ce qu’on a vu. La même équipe, les mêmes joueuses, avec les mêmes qualités. Mais cette fatigue, cette usure qui leur tombe dessus apr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles